Help document one of nature’s greatest spectacles




It’s happening now.


By Ducks Unlimited Canada

Ruby-throated Hummingbird
Ruby-throated Hummingbird ©tozjohn

Canada’s grasslands, lakes, wetlands and forests are erupting with activity as millions of migrating birds embark on their incredible journeys south.

While migration season is prime time for bird lovers and outdoor enthusiasts to indulge in nature, it’s also filled with opportunity to help conservation. Citizen science projects using iNaturalist Canada, like Ducks Unlimited Canada’s (DUC) Migration Tracker, rely on iNaturalist users to join and contribute , and in doing so, help grow the data available for scientists who study biodiversity and ecosystems—research that helps identify trends and informs conservation priorities.

Incredible journeys


guide
Indigo Bunting ©Luke Berg

For some of us, a trip to the southern United States or Mexico satisfies our urge to escape winter. But many migratory bird species are driven by instinct to take it further—much further. So, as you observe migratory birds like these this fall, know that you’re bidding them farewell for what may be a long and challenging journey:

While many of us won’t have the opportunity to see Arctic Terns because of their offshore migration routes, these birds hold the record for the world’s furthest bird migration, starting at their Arctic breeding grounds and wintering as far south as the Antarctic.

How to get involved



Whether you like treasure-hunting for rare species or photographing any bird that flits by, your observations are valuable to citizen science projects like this—and it’s easy to contribute.

  1. Join the DUC Migration Tracker project. That way, every bird observation you make between Sept 1 and Nov 30, 2022 will automatically be added to the project.
  2. Photograph birds any way you like. Pictures from your phone are fine, but zoom in as much as possible and stay in focus!
  3. Upload your observation using iNaturalist.ca or the iNaturalist app. Include species information if you know it or keep it general to allow the iNaturalist community to help with identification suggestions.

Once you’ve started, keep an eye on the project journal and Ducks Unlimited Canada’s social media accounts to see if one of your photos is chosen as a featured observation!


But what about the bloopers?

Even the most beautiful bird can get caught in an awkward moment. This fall, rather than delete those less-than-majestic captures, DUC invites you to celebrate them (and share in having a good laugh)! Send your outtakes to DUC using this submission form and your name will be entered for a chance to win a limited-edition DUC Gear™ YETI water bottle!

Contribuez à documenter l’un des plus grands spectacles de la nature


Par Ducks Unlimited Canada

Ruby-throated Hummingbird
• Colibri à gorge rubis ©tozjohn

C’est maintenant que ça se passe.

Les prairies, les lacs, les terres humides et les forêts du Canada regorgent d’activité alors que des millions d’oiseaux migrateurs entreprennent leur incroyable voyage vers le Sud.

La saison de migration est le moment idéal pour les amateurs d’oiseaux et de plein air, et elle offre également de nombreuses opportunités de contribuer à la conservation de la nature. Les projets de science citoyenne comme celui de Canards Illimités Canada (CIC) Outil de suivi des migrations comptent sur la contribution des utilisateurs d’iNaturalist Canada pour accroître les données disponibles pour les scientifiques qui étudient la biodiversité et les écosystèmes en vue de cerner les tendances et de définir les priorités en matière de conservation.

Voyages incroyables


guide
Passerin indigo©Luke Berg

Pour certains d’entre nous, une escapade dans le sud des États-Unis ou au Mexique satisfait notre besoin d’échapper à l’hiver. Mais de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs sont poussées par instinct à aller plus loin, beaucoup plus loin. Ainsi, pendant que vous observez des oiseaux migrateurs cet automne, sachez qu’ils s’apprêtent à entamer un voyage possiblement long et difficile :

Bien que beaucoup d’entre nous n’aient jamais l’occasion d’observer des sternes arctiques, car leurs voies migratoires se situent au large des côtes, ces oiseaux détiennent le record mondial de distance migratoire : leurs aires de reproduction sont en effet situées dans l’Arctique, alors qu’ils hivernent aussi loin que le sud de l’Antarctique.

Comment s’impliquer


Que vous aimiez partir en quête d’espèces rares ou photographier tous les oiseaux qui passent, vos observations sont précieuses pour les projets de science citoyenne comme celui-ci, et il est facile d’y contribuer.

  1. Participez au projet de suivi des migrations de CIC. Ainsi, toute observation d’oiseau que vous effectuez entre le 1er septembre et le 30 novembre 2022 sera automatiquement ajoutée au projet.
  2. Photographiez des oiseaux comme vous le souhaitez. Les photos prises avec votre téléphone sont correctes, mais zoomez autant que possible et faites la mise au point!
  3. Téléversez vos observations sur le site iNaturalist.ca ou à l’aide de l’application iNaturalist. Incluez des informations au sujet de ces espèces si vous les connaissez ou laissez la communauté iNaturalist vous aider en suggérant des identifications.

Une fois que vous avez commencé à participer à ce projet, surveillez son journal et les comptes de médias sociaux de Canards Illimités Canada pour voir si l’une de vos photos est choisie en tant qu’observation vedette!

Mais qu’en est-il des bêtisiers?

Même le plus beau des oiseaux peut se faire prendre dans un moment gênant. Cet automne, plutôt que de supprimer ces clichés sous-optimaux, CIC vous invite à leur rendre hommage (et à les partager pour rire un bon coup)! Envoyez vos photos à CIC à l’aide de ce formulaire de soumission et votre nom sera inscrit pour le tirage au sort d’une bouteille DUC Gear™ YETI en édition limitée!

Posted by cwf_tobi cwf_tobi, November 15, 2022 17:43

Comments

No comments yet.

Add a Comment

Sign In or Sign Up to add comments